Image Image Image Image Image

MENTIONS LÉGALES

Le Prix d’Architecture, d\’Urbanisme et d\’Aménagement de Loire-Atlantique est une manifestation organisée par le Conseil en Architecture, Urbanisme et Environnement de Loire-Atlantique avec le soutien du Conseil général.

CAUE de Loire-Atlantique : 25 rue Paul Bellamy 44000 Nantes. tél. : 02 40 35 45 10

Directeur de publication : Vincent Degrotte, directeur du CAUE de Loire-Atlantique.

Toute reproduction des données ou des documents iconographiques sans autorisation est passible de sanctions pénales.

Ce site a été conçu et réalisé par le CAUE de Loire-Atlantique à l’appui d’un apport technique mis en place à l’initiative du CAUE 85.
Il est hébergé par la société 1and1.

Le CAUE de Loire-Atlantique s’attache à diffuser une information fiable. En dépit des nombreux efforts mis en œuvre pour atteindre cet objectif, des erreurs ou omissions peuvent, tout de même, subsister. Merci de nous les signaler pour correction.

logo-CAUE-blanc

 

 

Scroll to Top

To Top

Projets

Logements « Étoile Noire », Guérande Logements « Étoile Noire », Guérande Logements « Étoile Noire », Guérande Logements « Étoile Noire », Guérande Logements « Étoile Noire », Guérande

By CAUE 44

Sur 30, jan 2014 | Dans | Par CAUE 44

Logements « Étoile Noire », Guérande

Restructuration d’un hangar agricole en 4 appartements BBC et 1 local partagé


168 Votes pour ce projet

 

Au bord des marais salants de Guérande, dans le village de Queniquen, cette ancienne bergerie était l’un des derniers témoins de l’activité des paysans-paludiers.
Le projet concerne la réhabilitation du hangar existant en 4 logements duplex (2 T3 et 2T4) et un local associatif de 40m² pour la pratique d’activités communes.
Parti pris urbain : Au fil du temps, ce village de paludiers s’est peu à peu transformé en une banale banlieue résidentielle. Les terres agricoles du coteau ont été ainsi peu à peu mitées par la construction de maisons individuelles au milieu de leur parcelle de 1000 m². L’enjeu du projet a été de mettre en valeur le volume du hangar pour continuer à le faire exister dans le paysage du village. Ce volume atypique est souligné et mis en valeur par la sobriété des détails et l’utilisation du noir mat, accentuant ainsi le contraste avec son environnement bâti.
Parti pris architectural : Le bardage noir appartient au vocabulaire architectural des salorges, ces greniers à sel qui parsèment le territoire de la presqu’île guérandaise. Ce choix de la couleur a permis de diminuer l’impact visuel de ce volume de 15 m par 20.
Il permet aussi d’obtenir un rendu fini dès la livraison du bâtiment, évitant ainsi l’effet de vieillissement du bois au fil du temps. Le volume du hangar a donné l’opportunité de réaliser 4 logements compacts en duplex, chacun avec une entrée individuelle. Ainsi les logements deviennent des petites maisons sous un même volume.
Les ouvertures ont été traitées dans le calepinage de la façade. Les descentes d’eau de pluies carrées sont assimilées à des couvre joints, disparaissant ainsi de la façade.
Données techniques : Les murs de refends intérieurs sont maçonnés, assurant ainsi une stabilité au feu et une bonne acoustique entre les logements. Une solution de plancher mixte bois-béton a été apportée par l’entreprise de charpente. Ces solutions optimisent l’inertie du bâtiment en apportant de la masse à l’ensemble. Les façades extérieures sont en murs ossatures de 220 mm, assurant une bonne isolation entre les montants de la structure. Une contre-isolation technique de 45 mm a été apportée à l’intérieur des logements. Les pans de mur à ossature bois ont été préfabriqués en atelier, puis montés par grutage sur le chantier. L’ensemble des murs a été monté en quelques jours.
Performance thermique : Pour assurer une prise de conscience des locataires concernant leurs dépenses d’énergie, les modes de chauffages ont été individualisés. Le chauffage de chaque logement est assuré par un poêle à pellet et la production d’eau chaude par un ballon thermodynamique. Le choix d’un poêle ou l’on voit brûler la flamme participe à cette prise de conscience concernant l’énergie. Une installation de 100 m² de panneaux photovoltaïques en toiture sud vient assurer l’autonomie énergétique du projet en électricité. Un suivi de consommation a été mis en place sur l’ensemble du projet. A la date anniversaire de la livraison, après 1 an d’occupation du bâtiment, la production d’électricité est supérieure de 20% à la consommation.

 


Maître d’ouvrage : SCI Rigouic
Conception : Mandataire : Angélique CHEDEMOIS Architecte à Paris – Co-traitant : CAMPO Paysagiste à Nantes – Airéo BET Thermique, Nantes EXE OPC
Date d’achèvement : 2012
Surface :  364 m²
Coût : 690 000€ TTC
Crédit photo : Stéphane CHALMEAU


 

 

Please log in to vote

You need to log in to vote. If you already had an account, you may log in here

Alternatively, if you do not have an account yet you can create one here.